Bienvenue sur le site du CEP

Les études épidémiologiques ont montré que 3% de la population européenne présentera un trouble psychotique au cours de la vie. Pour autant il n'existe pas, en France, de véritables spécialistes du domaine, des "psychosiologues", au même titre qu'il existe des épileptologues (une branche de la neurologie). Une des raisons est que l'organisation sectorielle des soins psychiatriques oblige les praticiens à se diversifier sans leur permettre de voir un nombre de cas suffisant pour approfondir un sujet spécifique. C'est pour franchir cet obstacle que nous avons créé ce cercle d'excellence sur les psychoses. Ces dernières sont abordées dans leur ensemble plutôt que par la césure parfois utilisée entre troubles bipolaires et schizophrénie, en pratique trop souvent mise en défaut pour correspondre à une réalité. 
Un "cercle d'excellence" est une structure au sein de laquelle sont partagées les connaissances relatives à certaines pathologies, dans notre cas, “les psychoses”. Nous l'avons voulu européen, car nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins. Il est ouvert à tous intervenants, médecins, psychologues, neuropsychologues, chercheurs, infirmiers etc..., spécialistes ou non, confrontés à ces pathologies. Notre approche est médicale, ce qui signifie que :

  • Nous travaillons avec l'idée qu'il existe des maladies psychotiques dont la physiopathologie et le traitement devraient être spécifiques (cf. modèle médical). Ces maladies sont sans doute en nombre beaucoup plus élevé que la classique dichotomie schizophrénie – psychose maniaco-dépressive le suggère. Nous utilisons actuellement une classification proposée par l'école de Wernicke-Kleist-Leonhard, qui différencie 35 phénotypes majeurs de psychoses en plus des troubles définis en neuropsychiatrie (encore appelée neurologie comportementale). Pour préserver la cohérence avec les classifications en vigueur, notre approche est polydiagnostique (intégrant la CIM10, le DSM4R, et plus récemment le DSM5, cf. réflexions sur les classifications).
  • Sur le plan thérapeutique nous prônons une approche basée sur des évidences scientifiques raisonnées, mais aussi une approche personnalisée. Nous développons les instruments cliniques et para-cliniques dans ce sens. Ceci a déjà débouché sur la TMS personnalisée (cf. service CEMNIS) et nous explorons la possibilité d'appliquer ce même raisonnement au médicament (cf. recherche).

Ces informations sont échangées au sein du club psychose ou diffusées lors de séminaires et de symposia que nous organisons.

Parmi ses missions, le cercle d'excellence sur les psychoses doit aussi contribuer à la diffusion des informations destinées aux patients et à leurs proches. Enfin, il doit oeuvrer à démystifier ces pathologies auprès du grand public pour en finir avec l'ostracisme dont souffrent encore trop souvent les victimes de psychose.

Vers le haut

Le TePEO pour le diagnostic de cataphasie

Une version opérationnalisée du test psychique expérimental, le TePEO, pourrait permettre le diagnostic de cataphasie, un travail récompensé par le prix de la FMTS 2016

[En savoir plus]

Symposium WKL Strasbourg 2016

Les 18 et 19 novembre 2016 Aussi disponible en format web-conférence

[En savoir plus]

La catatonie périodique, une pathologie cingulaire ?

La catatonie périodique pourrait-elle être une pathologie du cortex cingulaire antérieure ?

[En savoir plus]

Pages récemment mises à jour